Retour

Sélectionnez un livre ci-dessous et cliquez sur pour revenir ici

Justice ta mère ! Dialogue d'un juge avec des jeunes sur la justice et les injustices, janvier 2003, ed. Anne Carrière

Justice pour les enfants

Jean-Pierre Rosenczveig

Robert Laffont, 1999, (415 p., 149 F)

A l’heure où les tenants de la répression face à la délinquance des mineurs n’ont pas abandonné l’ambition de tenir le haut du pavé, voilà un livre rafraîchissant et percutant.

Jean-Pierre Rosenczveig, célèbre président du tribunal pour enfant de Bobigny nous fait ici la magistrale démonstration de la nécessité de maintenir une justice des mineurs qui ne sépare pas artificiellement les enfants selon l’origine de leur détresse. « Nous n’avons pas à rougir d’un dispositif qui, s’il est largement perfectible, est régulièrement amélioré » (p.12). L’auteur nous invite, tout au long des 415 pages de son ouvrage, à le suivre dans une semaine d’activité. Son action touche tout autant le civil (intervention par rapport aux mineurs en danger) que le pénal (jeunes délinquants). S’il est plus courant de connaître les mesures de protection prise par la justice, il l’est moins de savoir quelle attitude est adoptée face aux mineurs qui mettent les autres en danger. Jean-Pierre Rosenczveig assume complètement son rôle répressif qu’il décrit avec précision : ainsi, n’hésite-t-il pas à placer des jeunes sous contrôle judiciaire (comme dans le cas de cette bande de quatre adolescents soumis à l’obligation d’avoir à venir pointer chaque jour, chacun à une heure différente de la journée au commissariat de leur quartier). Il lui arrive souvent d’y ajouter une interdiction de sortie au-delà d’une certaine heure, sauf à bénéficier d’une autorisation spéciale des parents. Si les conditions qu’il impose ne sont pas respectées, il a le pouvoir, et n’hésite pas à l’utiliser, d’incarcérer le fautif. Autre a priori bousculé, celui qui imagine des parents globalement démissionnaires. S’il y en a qui le sont, tous ne baissent pas les bras. La justice possède des moyens pour sanctionner ceux qui refusent d’assumer leur responsabilité : tutelle aux prestations familiales, mais aussi condamnation pour non exercice de l’autorité parentale (2 ans d’emprisonnement et 1 million de francs d’amende) ou pour incitation du mineur à commettre crime et délits (5 ans d’emprisonnement et 1 million de francs d’amende). Il n’est donc pas nécessaire de faire voter des lois permettant une suppression des allocations ou une pénalisation de la dysparentalité. Il s’agit, depuis l’ordonnance de 1945, de privilégier l’éducatif sur le répressif : et ça marche puisque 80 à 85 % des mineurs passant pour la première fois devant le juge des enfants ne s’y représenteront plus jamais. Pour l’instant, la société en reste convaincue, puisque, « régulièrement, le législateur tente de freiner le recours à l’incarcération provisoire, alors que les mêmes parlementaires appellent généralement à résoudre l’insécurité par la fermeté ». On suivra avec grand intérêt le récit de Jean-Pierre Rosenczveig qui nous fait entrer dans les coulisses d’une machine qui, pour être complexe, n’en est pas moins essentielle dans la gestion de l’enfance, qu’elle soit « dangereuse » ou en danger.

Jacques Trémintin

Lire la critique de cette ouvrage

Et une autre commise par des "sacrés loulous"; à qui je ne confierai pas mes enfants si j'en avais encore en très bas-âge

L'enfant et la séparation des parents.

Editeur : JEUNESSE ET DROIT Collection : SOCIETE Genre : DOCUMENT - ACTUALITE
ISBN : 2930176040 Paru en : novembre 1997 Nombre de pages : 256

Dans la séparation ou l'après-séparation, les parents vont s'entendre ou se déchirer à propos des enfants. La tendance est de ramener tout à soi : moi, mon ex, mes enfants... Or l'enfant n'appartient à personne. On peut divorcer ou se séparer de son ex, on ne divorce pas de ses enfants. L'enjeu de cet ouvrage est de restituer, en 200 réponses simples, les règles relatives à l'exercice de l'autorité parentale dans l'union et la séparation. L'auteur traite de la filiation, de l'autorité parentale dans et hors le mariage, de la séparation et du divorce, de la place réservée aux beaux-parents et grands-parents, des problèmes pratiques que pose l'après-séparation. Par exemple : - Est-on obligé de reconnaître son enfant ? Peut-on obliger un parent à s'occuper de ses enfants ? - Qu'est ce que l'autorité parentale et qui l'exerce ? Qu'est ce que l'exercice conjoint de l'autorité parentale ? En cas de séparation ou de divorce, qui aura les enfants ? - Quels droit le mari de mon ex-femme a-t-il sur mes enfants ? Un parent non-marié peut-il quitter le domicile avec les enfants ? Quelle est la place des beaux-parents et des grands-parents dans la procédure de divorce ? - Quelles sont les conditions pour divorcer, combien ça coûte ? - Quelles sont les sanctions du non-respect des décisions sur l'autorité parentale ? Quels sont les recours possibles en cas de non-paiement de la pension alimentaire ? Deux cents réponses à ces questions et à quelques 187 autres que vous vous posez ou qui vous sont posées.

Dispositif français de protection de l'enfance.

Editeur : JEUNESSE ET DROIT Genre : DROIT
ISBN : 2930176083 Paru en : janvier 1998

Nouvelle édition augmentée et mise à jour. Le travailleur social doit être au clair sur le cadre institutionnel de son intervention s'il veut décrypter les situations et participer à la mobilisation des ressources.Quels sont les cadres légaux de l'intervention sociale dans l'ordre familial, ses opportunités, et également ses limites ? En quoi la décentralisation de l'action sociale, l'état de la réflexion sur l'action sociale et les logiques propres au «marché de l'enfance» influent-ils sur les conditions d'exercice de l'intervention des professionnels de l'enfance ?. Autant de questions, et quelques autres comme le cadrage des termes professionnels, qui contribuent à l'environnement institutionnel de l'action sociale dans une période de profondes mutations où le regard porté sur l'enfant par notre société est en débat.

Le secret professionel en travail social.

Auteur : Jean-Pierre ROSENCZVEIG - Pierre VERDIER Editeur : DUNOD
Collection : ACTION SOCIALE Genre : SCIENCES HUMAINES
ISBN : 2100045342 Paru en : octobre 1999
Nombre de pages : 144 Poids : 180 grammes

Les travailleurs sociaux constituent une profession particulièrement sensible à la problématique du secret professionnel, dans la mesure où ils interviennent dans des cas de délinquance, maltraitance, violence, etc. L'ouvrage, conçu sur le principe d'un guide pratique en 100 questions, leur offre les principales bases juridiques et traite de l'ensemble des situations professionnelles relevant de ce thème. L'ensemble du texte a été revu, corrigé et complété par les deux auteurs.

L'Enfant, ses parents et la Loi.

Editeur : C.L.E.J. Genre : LIVRES POUR ENFANTS ISBN :359854
Paru en : 1975 Nombre de pages : 112  

Enfants victimes, Enfants déliquants.

Editeur : BALLAND Genre : DELINQUANCE ISBN : 258704
Paru en : 1989 Nombre de pages : 458  

La parole de l'Enfant : aspects juridiques, éthiques et politiques.

Auteur : Jean-Pierre ROSENCZVEIG - Pierre VERDIER Editeur : DUNOD
Collection : ACTION SOCIALE Genre : PSYCHOLOGIE - PSYCHANALYSE
ISBN : 2100045350 Paru en : juin 1999
Nombre de pages : 240 Poids : 303 grammes

Thème incontournable de la pratique professionnelle des travailleurs sociaux, la question de la parole de l'enfant (son statut, ses limites, ses droits) concerne 17 millions de jeunes de moins de 18 ans. En une centaine de questions, cet ouvrage fait le point sur l'ensemble des aspects juridiques, éthiques et politiques, mais traite également de la place de la parole de l'enfant dans la vie quotidienne (vie scolaire, conseils municipaux d'enfants).

La violence, carton rouge ! (Dès 10 ans)

Auteur : SERGE CECCARELLIJEAN-PIERRE BALDUYCK, préface de JEAN-PIERRE ROSENCZVEIG Editeur : ACTES SUD JUNIOR
Collection LES HISTOIRES DE LA VIE Genre : JEUNESSE
ISBN : 2742719741 Paru en : mars 1999
Nombre de pages : 72 Poids : 175 grammes

L'histoire de Gaspard, Jean-Pierre et Aminata évoque la relation de jeunes adolescents à la violence. Ce livre veut être un outil pour aider à la résolution pacifique des conflits à l'école ou au-dehors, un prétexte à la discussion en classe ou à la maison, une réflexion en commun autour de ce fléau. Pour que se développent les échanges et l'écoute de l'autre, seuls remparts contre une violence devenue banale, envahissante et qui menace la liberté d'apprendre.

le 29 janvier 1999 "La Violence, carton rouge" (est) conçu comme "un outil pour aider à la résolution des conflits" en même temps qu' "un prétexte à la discussion".

Le Monde Florence Noiville

Education civique 4ème libertés, droits, justice

Auteur : FEUILLARD, Dany co-auteur ROSENCZVEIG, Jean-Pierre Catégorie : Scolaire, parascolaire
Sous-catégorie : Collège Editeur : Hachette
Nombre de pages : 97 Paru en : 1997
ISBN : 2011251699

les responsabilites en travail social

Auteurs : ROSENCZVEIG, Jean-Pierre - Pierre VERDIER Editeur : DUNOD
Nombre de pages : 335 Paru en : 1998
ISBN : 210004219X Catégorie : Sciences humaines, philosophie
Sous-catégorie : Sociologie  

Table de matières :

La responsabilité civile des établissements et services privés et de leurs salariés. La responsabilité administrative des établissements publics et de leurs agents. La responsabilité pénale. La responsabilité professionnelle et disciplinaire.

Descriptif :

Le travail social découvre le droit : celui des personnes et des usagers, mais aussi le droit pénal et civil du fait que des travailleurs sociaux sont amenés à rendre compte devant les tribunaux de leurs pratiques professionnelles et de la qualité de leurs prestations. Ce n'est pas sans provoquer des inquiétudes légitimes. En quelque cent questions et réponses, les auteurs, qui sont depuis des années au coeur du travail social et juridique, apportent explications, conseils et éléments de réflexion pour favoriser la mesure de l'exigence qui pèse sur le travail social et éducatif. Le droit ne vient pas perturber les professions sociales, il contribue à structurer leur développement par le rappel essentiel de leurs finalités et des garanties que la société entend offrir à leurs bénéficiaires. Il ne s'agit pas nécessairement de rassurer mais d'affermir en appelant au sens des responsabilités qui a toujours été le moteur même de l'action sociale.

La critique de Lien social

La famille, les familles.

Descriptif :

Un numéro de TDC (textes et documents pour la classe) destiné aux enseignants sur les termes de la famile moderne et les enjeux pour les pouvoirs publics préparé avec Marie Françoise LEVY, chercheuse, au titre de l'IDEF. Une grande actualité quelques 15 ans plus tard.

Editeur : TDC n° 449 Genre : Revue ISBN :
Paru en : 27 mai 1987 Nombre de pages : 32  


Les droits des enfants en France.

Descriptif :

A l'origine, une audition devant la commision Bouchet du Conseil d'Etat surl'état des droits des enfants devenue un gros opuscule typant les enjeux et les marges de progression. Un travail tout à fait original en France à l'époque. Publié par l'Institut de l'Enfance et la Famille

Editeur : IDEF. Genre : Etude ISBN :
Paru en : 1987 Nombre de pages :  

 

Les droits des enfants dans le Monde, ouvrage collectif coordonné à le pr A. Minkowski pour le compte de l'UNICEF


Editeur :Ed Europe 1 Genre : Livre collectif ISBN :
Paru en : 1989 Nombre de pages :  


Cliquez ici pour imprimer cette page


Reproduction des textes de ce site autorisée si accompagné de la mention "diffusé sur le site web de JPR : http://www.rosenczveig.com/"